Travaux, quelles sont les aides ?

Travaux, quelles sont les aides ?

Lorsque vous décidez d’investir dans l’immobilier, vous allez pouvoir vous tourner vers un bien déjà habitable ou à l’inverse, opter pour un bien dont le prix est beaucoup plus bas et qui nécessite des rénovations.

Je sais qu’il peut être effrayant de se lancer dans des travaux, particulièrement lorsqu’on a un budget limité.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des aides aux travaux qui vont vous permettre de faire des économies.

L’état a mis en place de nombreuses aides dans le but de réduire l’impact environnemental des habitations. Entrons tout de suite dans le vif du sujet.

Définir la nature de vos travaux

Pour quelles raisons pourriez-vous être amenés à réaliser des travaux dans votre logement ?

Peut-être souhaitez-vous simplement refaire les peintures et vernir le parquet ? Peut-être voulez-vous remplacer les fenêtres pour réduire la perdition de chaleur pendant l’hiver ?

Qu’il s’agisse de travaux d’isolation, de l’installation d’une ventilation ou d’un chauffage qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables, tous les travaux de cette catégorie vous permettront d’avoir un impact positif sur l’environnement.

De même, ils rendront votre logement encore plus agréable à vivre et vous permettront de faire des économies sur votre facture d’énergie. Bref, il y a énormément d’avantages à effectuer des travaux de rénovation énergétique !

Bien entendu, vous savez que je suis personnellement spécialisé dans l’investissement immobilier à haut rendement. Quel est le but ultime de ces travaux ? Augmenter la valeur du bien, permettre de proposer des loyers plus importants afin de s’assurer une meilleure rentabilité. 

Il est important de faire attention car tous les types de travaux ne sont pas éligibles à l’obtention d’aides. Seuls les travaux de rénovation énergétique sont concernés.

Aussi, en fonction du type de travaux que vous envisagez d’effectuer, vous ne recevrez pas les mêmes aides. 

L’aide à laquelle vous êtes éligible dépend aussi de la nature de votre logement, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, ainsi que de son ancienneté.

Votre statut sera aussi pris en compte dans l’équation.

Les différentes aides de l’État

L’État a mis en place de nombreuses aides pour venir en aide aux personnes qui souhaitent améliorer les performances énergétiques de leur logement et avoir un impact positif sur l’environnement.

Je vais vous parler des principales aides proposées par l’état et des critères qui entrent en compte pour en bénéficier.

Si vos revenus sont assez faibles et que vous êtes en ménage, peut-être pourrez-vous bénéficier de l’aide « MaPrimeRenov ». C’est une aide qui provient de l’Agence Nationale de l’Habitat et qui s’adresse aux ménages dont les revenus sont modestes. Cette aide concerne uniquement les travaux énergétiques.

Les travaux énergétiques peuvent aussi bien concerner l’isolation des combles du logement, l’installation de panneaux solaires, la régulation du chauffage etc.

Il faut savoir que l’Agence Nationale de l’Habitat, dite ANAH, dispose d’un budget de 2,7 milliards d’euros pour l’année 2021 et a l’intention de rénover plus de 600 000 logements. Les conditions à respecter pour pouvoir bénéficier d’une de leurs aides est de réaliser des travaux énergétiques et de se tourner vers un professionnel RGE pour les réaliser.

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est attribué aux professionnels du bâtiment qui ont des compétences et un savoir-faire reconnu pour réaliser des travaux de performance énergétique. Sachez que lorsque vous vous tournez vers un professionnel RGE, vous allez devoir monter un dossier auprès d’un organisme spécialisé. Une fois que votre dossier aura été validé, vous recevrez votre aide financière et le professionnel qui aura effectué vos travaux énergétiques recevra un certificat d’économie d’énergie dit CEE. 

Ensuite, il y a l’Eco-prêt à taux zéro. Encore une fois, il s’adresse à des rénovations énergétiques. Son montant peut aller de 7000 € à 30 000 € en fonction des travaux envisagés. Il peut aussi bien concerne l’installation d’équipements, l’amélioration globale du niveau énergétique du logement ou encore la réhabilitation d’un système s’assainissement.

Un autre facteur qui peut vous aider à réduire le coût de vos travaux, c’est de demander un taux de TVA réduit à 5,5% ou un taux de TVA intermédiaire de 10%. Attention cependant, cette aide s’applique uniquement aux logements anciens. De même, vos travaux doivent avoir été effectués par un professionnel et doivent être terminés depuis plus de 2 ans.

Il existe aussi des certificats d’économies d’énergie. Certaines entreprises encadrées par l’état proposent des primes, des prêts bonifiés ou encore des diagnostics gratuits. Ces aides sont accessibles à tous. Elles peuvent aussi bien provenir de votre fournisseur d’eau ou d’électricité.

Une autre façon de réaliser des économies lorsque vous effectuerez des travaux dans le logement est de vous faire exonérer de la taxe foncière. Pour pouvoir en bénéficier, il faut que vous fassiez une déclaration auprès des impôts. Vous serez ensuite exonéré de la taxe foncière sur plusieurs années consécutives. Les travaux doivent concerner l’agrandissement de votre bien ou alors le changement de sa structure.

Une autre aide qui peut aussi être très utile pour faire des économies est le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). C’est une aide qui peut aussi bien être perçue par des propriétaires d’un logement que par des locataires. Concrètement, il s’agit d’une réduction d’impôt qui peut représenter jusqu’à 30% de vos dépenses liées à l’achat des équipements destinés à la rénovation énergétique de votre logement.

L’une des conditions pour y avoir droit est que votre logement soit votre résidence principale. Vous allez là aussi devoir vous tourner vers un professionnel RGE et vous devrez attendre une durée minimum de 2 ans après la fin des travaux de rénovation pour en bénéficier.

Sachez qu’il est tout à fait possible de cumuler cette aide avec l’éco-prêt à taux zéro ou encore avec l’une des nombreuses aides de l’Agence Nationale de l’Habitat.

Conclusion

Il existe donc de nombreuses aides qui peuvent vous permettre de faire des économies si vous prévoyez de faire des travaux.

Vous l’aurez compris, l’ensemble de ces aides s’adresse uniquement à des travaux de nature énergétique.

Dites-vous bien que dans tous les cas, une rénovation énergétique ajoutera du confort à vos futurs locataires. Cela permettra également de valoriser le faible coût des factures et vous aidera à vous démarquer des autres logements sur le marché.  

En plus, si un jour vous souhaitez le revendre, il vous sera beaucoup plus simple de revendre un logement dont les performances énergétiques sont élevées !

Réservez dès maintenant votre appel stratégique offert en cliquant ici.

Mon équipe et moi-même nous ferons un plaisir de répondre à vos questions et de vous guider dans votre projet.