Rachat de crédit : quelles sont les raisons ?

Rachat de crédit : quelles sont les raisons ?

Dans ce nouvel article, j’ai choisi d’aborder un sujet qui peut vous permettre de réaliser des économies.

Peut-être ne le connaissez-vous pas encore, il s’agit du rachat de crédit. 

Il y a plusieurs critères à prendre en considération avant de se tourner vers le rachat de crédit pour être bien certain que ce sera avantageux pour vous.

Entrons tout de suite dans le vif du sujet !

Pourquoi faire un rachat de crédit ?

Racheter son crédit, c’est renégocier les conditions de ce dernier. 

Votre première option est d’essayer de renégocier les conditions de votre crédit directement auprès de votre établissement préteur. Dans le deuxième cas de figure, vous serez amené à vous tourner vers un nouvel établissement dont les conditions seront plus intéressantes au vu de votre situation.

Généralement, Les raisons d’un rachat de crédit sont d’obtenir des conditions plus avantageuses telles qu’une mensualité moins élevée, un changement de durée d’engagement ou tout simplement un taux d’intérêts moins élevé. 

Sachez qu’il n’est pas toujours intéressant de procéder à un rachat de crédit même lorsque les conditions semblent meilleures ailleurs. Il y a beaucoup de critères à prendre en compte avant de vous lancer.

Vous pouvez facilement trouver des simulateurs de prêts sur Internet. Ils vous permettront de comparer facilement les différentes offres afin de savoir si le rachat de prêt auquel vous pensez est réellement plus intéressant pour vous.

Le regroupement de crédits

Si vous avez plusieurs crédits à votre actif, dans différents établissements, sachez qu’il est possible de les regrouper auprès d’un même organisme. Grace à ce regroupement, vous n’aurez par la suite plus qu’une seule mensualité à payer. Ce qui se passe concrètement, c’est que ce nouvel organisme préteur va racheter vos différents prêts aux autres organismes pour ensuite vous faire un crédit unique, normalement plus avantageux. 

Notez qu’il peut tout à fait s’agir de types de prêts de nature différente : prêts à la consommation (que je ne vous recommande pas de faire, vous vous en doutez), prêts immobiliers, etc.

Un autre avantage pour vous sera de n’avoir qu’un seul prêt à gérer. Vous pourrez surveiller le prélèvement mensuel facilement et donc éviter tout rejet de prélèvements et les éventuels agios qui y sont associés.

Ce rachat de crédits peut par ailleurs être une bonne occasion pour emprunter une somme supplémentaire si vous avez un nouveau projet en tête. 

Avant de procéder au regroupement de vos différents prêts, prenez le temps de comparer les possibilités pour bénéficier du meilleur taux. 

Attention cependant, si vous choisissez de regrouper vos crédits, cela peut potentiellement entrainer une hausse de vos frais. 

La raison est la suivante, vos mensualités vont être revues à la baisse, la durée de remboursement de votre prêt sera donc augmentée. Par conséquent, vous allez avoir à payer des intérêts pendant une période plus longue.

Je vous recommande de bien prendre tous ces facteurs en compte avant de vous lancer.

Quel est le meilleur moment pour racheter son prêt ?

Racheter son prêt n’est pas forcément plus intéressant au début de la période de remboursement. Le moment opportun pour racheter votre prêt est celui ou le rachat de ce dernier va vous permettre de faire des économies sur les intérêts et sur les assurances.

Il s’agira donc de comparer les taux de crédits pratiqués au moment actuel avec le vôtre pour voir s’il serait intéressant pour vous de changer.

Ensuite, interrogez-vous quant à la durée restante avant le remboursement total de votre prêt.

Lorsque vous faites racheter votre prêt, c’est aussi le bon moment pour changer d’assurance. Cela s’explique car celle-ci est calculée sur le montant total de votre emprunt.

Par conséquent, lorsque vous changez de crédit en cours de route, la nouvelle assurance se basera sur le montant restant à rembourser et sera donc moins élevée. 

Les frais engendrés lors d’un rachat de crédit

Faire racheter son crédit n’est pas gratuit. Il est donc important de bien y réfléchir avant de se lancer.

Votre établissement préteur va vous demander de payer des frais de remboursement anticipés. Le montant maximum qu’on peut vous demander de rembourser est 6 mois d’intérêts ou un maximum de 3% du capital restant dû.

Cela signifie donc qu’un rachat de crédit vous coûtera bien plus cher en début de période de remboursement qu’à la fin de celle-ci. Plus la fin de votre crédit approche, moins vous allez payer d’intérêts (les intérêts étants calculés sur le montant restant du crédit à rembourser ils diminuent donc automatiquement chaque mois).

Avant de vous lancer, assurez-vous que le taux que vous pouvez obtenir avec votre nouveau prêt soit assez faible pour compenser les frais engendrés.

Rappelez-vous, il est toujours plus intéressant de rembourser un crédit sur une courte période. Si vous faites racheter votre prêt à un taux plus bas, vous rembourserez une somme plus élevée tous les mois et finirez donc de rembourser votre emprunt plus rapidement.

Le rachat du rachat de prêt

Non, ce n’est pas une erreur de frappe !

Vous pouvez, une seconde fois, faire racheter votre prêt. Sur le plan légal, rien ne vous empêche de le faire. 

Si par exemple vous avez déjà procédé au rachat de votre crédit l’année dernière et que cette année vous réalisez que les taux d’emprunt ont connu une baisse importante, vous pouvez à nouveau faire racheter votre prêt.

A ce moment-là, si le restant dû de votre crédit représente plus de 60% de la somme totale, vous recevrez forcément un crédit « immobilier ». Dans le cas contraire, le taux que l’organisme financier vous proposera sera celui qui est pratiqué pour les rachats de prêts à la consommation.

Conclusion

Il est important que vous preniez en compte tous les critères dont je viens de vous parler avant de faire racheter votre prêt.

Prenez le temps de comparer vos conditions actuelles avec les nombreuses offres de rachats de prêts présentes sur le marché.

Je vous recommande vivement de vous renseigner auprès de votre organisme bancaire avant de vous tourner vers une autre offre. Peut-être pourrez-vous négocier des conditions toutes aussi intéressantes sans avoir besoin de vous tourner vers un autre établissement.

Je me tiens à votre disposition pour étudier ensemble votre situation. Réservez dès maintenant votre appel stratégique offert.