Quel apport faut-il mettre pour un investissement immobilier ?

Quel apport faut-il mettre pour un investissement immobilier ?

Quel apport faut-il mettre pour un investissement immobilier ?

Dans cet article, nous allons parler ensemble de l’apport qu’il faut mettre pour un investissement immobilier. Peut-être qu’actuellement, vous êtes en train de vous poser la question. Vous avez peut-être commencé à lire des ouvrages sur l’indépendance financière ou même peut-être regardé des vidéos sur l’investissement immobilier. Cependant, vous vous demandez quelle somme vous devriez mettre pour votre premier investissement.

Alors si vous êtes prêt à lire ma réponse, c’est par ici que ça se passe !

1) L’apport n’est pas obligatoire !  

Et oui, vous avez bien lu. Il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier et de devenir rentier sans débourser un seul centime de sa poche. C’est un sujet que j’ai plus longuement abordé dans cet article « Comment investir dans l’immobilier sans argent ? » que je vous recommande vivement de lire.

Il est tout à fait possible d’obtenir le financement de son bien immobilier sans forcément faire d’apport.

Il va falloir convaincre le banquier et justifier d’une situation financière suffisamment saine (pas de crédit à la consommation, pas de découvert tous les mois etc.) Mais c’est possible. Il va aussi falloir que votre bien s’autofinance grâce au loyer que vous percevrez.

C’est la méthode idéale selon moi. Cela vous évite de taper dans votre trésorerie. Comme on dit, l’argent est toujours mieux dans votre poche que dans celle du banquier.

Quand vous ne faites pas d’apport, vous pouvez utiliser le cash-flow positif que vous allez dégager pour vous constituer de l’épargne que vous pourrez ensuite investir à nouveau.

Quand vous décidez d’investir dans l’immobilier, je trouve ça toujours plus pertinent d’avoir une vision à long terme. Projetez-vous. Au départ, on se dit que l’on va faire un investissement s’en tenir là. Pour une grande majorité d’entrepreneurs et d’investisseurs immobiliers, c’est généralement le début d’une vraie aventure avec l’immobilier.

C’est un vrai jeu qui démarre. Un moyen de gagner de l’argent tout en s’amusant et en répondant aux besoins de se loger d’autrui.

L’investissement immobilier peut très vite devenir une passion. Quand vous aurez acquis suffisamment d’expériences et surtout que vous commencerez à récolter le fruit de votre travail, il vous sera d’autant plus évident de recommencer et de recommencer encore.

Voilà pourquoi je préconise de ne pas faire d’apport si vous le pouvez. Gardez votre argent. Il vous sera toujours utile par ailleurs.

Quand vous voudrez investir sur un deuxième projet, votre banquier sera attentif à votre épargne. Mais attention, veillez bien à ce que votre projet s’autofinance. Il n’y a rien de pire que de perdre de la capacité d’emprunt. C’est ce qui fait que très souvent, on peut se retrouver bloqué après plusieurs achats.

Cliquez ici pour réserver un appel avec moi-même ou un coach de mon équipe qui vous aidera à développer votre patrimoine pour gagner plus…

2) Si j’ai de l’argent à dépenser ?

Imaginons maintenant que vous ayez vraiment de l’argent à dépenser. Je ne sais pas, supposons que vous ayez perçu un héritage, une grosse somme après un procès ou même le dédommagement d’une assurance. Vous voilà avec de l’argent qui dort sur votre compte.

Est-ce judicieux de l’investir ?

Oui, dans ces conditions, c’est tout à fait pertinent de se servir de cet argent pour votre apport. L’avantage d’un apport conséquent, c’est que cela va réduire le montant de votre mensualité. Il vous sera aussi possible d’emprunter sur une période plus courte.

C’est l’avantage d’avoir un apport déjà constitué. Généralement, on dit que l’apport doit couvrir les frais de notaire. Pour information, cela représente entre 8 et 10% du prix total du bien. Mais attention, si vous avez les moyens de faire un apport plus conséquent : c’est possible.

Gardez simplement en tête que pour la suite, c’est simplement une question de stratégie. Quand vous avez trop d’argent sur votre compte, c’est contre-productif. Notamment car les comptes d’épargne vont vous rémunérer des taux ridicules. De 0,5 à 2% : ce n’est pas ça qui va vous permettre de virer votre patron ou de partir profiter du soleil toute l’année.

Mon conseil, c’est de viser un juste milieu. Si vous avez 10 000€ à investir, vous pouvez tout à fait vous en servir d’apport. À condition qu’il vous en reste un petit peu sous le pied.

Si cet argent représente l’ensemble de vos économies, il est peut-être préférable d’emprunter sans avancer d’argent. Vous aurez ensuite toute la latitude pour utiliser cet argent pour un deuxième projet. Le banquier sera peut-être plus enclin à vous accompagner sur un nouvel achat si vous avez de l’apport.

Il existe une autre possibilité lorsque vous avez un apport conséquent à mettre sur la table, c’est celui d’investir sur des projets beaucoup plus importants et rémunérateurs. Je pense ici aux immeubles de rapport. Quand vous faites l’acquisition d’un immeuble de rapport, vous pouvez vous retrouver avec 3, 4 ou même 5 appartements d’un coup. Du studio au T2 en passant par le T3. Comme vous vous en doutez, les immeubles de rapport sont plus onéreux.

C’est donc sur ce type de projet qu’il peut être particulièrement indiqué de casser votre tirelire et de mettre de l’argent sur la table.

L’avantage d’avoir de l’argent à investir sous la forme d’un apport, c’est que cela vous ouvre à ce type de projet immobilier dont la rentabilité peut s’avérer explosive.

Certains immeubles de rapport peuvent générer de 1500€ à 2000€ par mois. Il est même possible d’aller encore plus loin en faisant de la location courte durée (type Airbnb ou booking).

Quand on fait l’acquisition d’un immeuble de rapport, tout est possible. On peut exploiter certains appartements sous la forme de location meublée classique, de colocation ou encore de location non meublée.

C’est à vous de voir. Une chose est sûre, c’est que si vous avez de l’épargne à investir, cela pourrait une très bonne idée de vous positionner sur ce type de produits.

L’avantage de l’investissement immobilier, c’est que les règles sont rarement figées. Il est toujours possible de trouver des stratégies pour maximiser sa rentabilité et dégager du cash-flow positif.

Assurez-vous simplement d’être suffisamment formé avant de vous lancer. Et tout devrait bien se passer pour vous !

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article, on se retrouve très bientôt pour le prochain.

Cliquez ici pour réserver un appel avec moi-même ou un coach de mon équipe qui vous aidera à développer votre patrimoine pour gagner plus…