Petit budget et investissement immobilier : comment faire ?

Petit budget et investissement immobilier : comment faire ?

Si tu lis cet article, c’est probablement car tu as un intérêt déjà très marqué pour l’investissement immobilier. Tu as compris que c’était un levier très puissant pour t’enrichir, te créer un patrimoine et surtout de générer des revenus passifs mensuels. 

En revanche, peut-être que tu as un petit budget. Je suis personnellement issu d’une famille de la classe moyenne. Je ne suis pas né avec une petite cuillère en argent dans la bouche et je peux donc tout à fait comprendre ta frustration actuelle. 

Tu as envie d’investir mais tu as l’impression que cela ne va pas être possible. Pas de panique car dans cet article, je vais te donner quelques conseils précis afin de te permettre de te lancer dans l’investissement immobilier à ton tour. 

Est-ce possible d’investir sans apport ?   

J’ai une bonne nouvelle à t’annoncer : il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier sans avoir d’apport. Si tu as un petit budget, c’est à ta portée. Mais il existe néanmoins des conditions. Ces conditions ne sont pas négociables. 

Pour investir avec un petit budget, il est impératif que ta situation financière actuelle soit stable. C’est déterminant et je vais t’expliquer pourquoi il faut que ta situation financière soit stable et surtout ce qui permet de déclarer qu’elle l’est. 

La société de consommation dans laquelle nous évoluons ne nous loupe pas. Il est impossible de passer à côté des publicités qui nous poussent en permanence à dégainer notre carte bancaire. 

La conséquence ? C’est qu’une grande majorité de français vit très largement au-dessus de leurs moyens. Pour se payer les objets dont ils rêvent, ils s’endettent. Ils contractent des crédits à la consommation et se retrouvent à rembourser des intérêts très importants au fil du temps. 

Il faut que tu saches d’entrée de jeu que si tu es concerné(e) par ces mots, aucun banquier ne te permettra d’investir dans l’immobilier. Surtout si tu as un petit budget. L’endettement et les crédits à la consommation sont dans la ligne de mire des banquiers. C’est en général la première chose qu’ils regardent avant de délivrer leur premier verdict. La deuxième ? Ils vont observer la manière dont tu gères tes comptes bancaires. 

Bien gérer son argent pour investir dans l’immobilier  

Si tu te retrouves chaque mois en situation de déficit bancaire, cela ne fonctionnera pas. Je me dois d’être honnête avec toi. Je ne veux pas faire partie de ces marchands de tapis sur le net qui vont te promettre monts et merveilles. 

Si tu es constamment à découvert, ça ne passera pas. Le banquier regardera ton dossier, constatera les nombreux incidents bancaires et refusera de te suivre dans ton projet. 

Je sais que cela peut être frustrant mais il faut apprendre à se mettre à sa place. Le banquier, c’est un salarié de la banque dont le but est de défendre ses intérêts. Il ne peut pas se permettre de prendre des risques inconsidérés en prêtant de l’argent à n’importe qui. 

Quelqu’un qui est sans cesse à découvert ou qui cumule des crédits à la consommation, c’est une personne qui présente de très grandes chances de ne plus pouvoir payer les mensualités de son crédit. C’est ainsi. Plus tôt tu en as conscience et mieux ça sera. 

Il est très important d’avoir une situation stable avec des rentrées d’argent régulières. Il n’y a pas besoin de gagner 3000€ par mois pour investir dans l’immobilier. De nombreuses personnes ont réussi à se faire prêter de l’argent pour acquérir un bien tout en ayant des salaires modestes. En revanche, c’était des personnes qui avaient réussi à se constituer une petite épargne ou qui n’avaient aucun crédit en cours. 

Comment faire pour investir avec un petit budget ?

Je crois qu’il est toujours possible d’investir même avec un petit budget. C’est une question de priorités. Je dirais même qu’il va probablement falloir que tu fasses des sacrifices. 

À quel point est-ce que tu désires être libre financièrement ? Es-tu réellement déterminé à faire tout ce qui doit être fait ? 

Si tu as un petit budget, je te recommande vivement d’identifier les sommes que tu dépenses chaque mois dans des choses dont tu pourrais te passer. Fais un petit état des lieux de tes rentrées d’argent ainsi que de tes dépenses. C’est quelque chose de très efficace. Si tu ne sais pas où l’argent s’en va, tu ne seras pas capable d’inverser la tendance et de changer la manière dont tu gères tes finances personnelles. 

As-tu des abonnements mensuels que tu pourrais supprimer ? 

Est-ce possible de réduire ton budget dans les loisirs ou les sorties ? Je connais certains investisseurs qui se sont motivés à arrêter de fumer afin de pouvoir investir dans l’immobilier. 

C’est là où le mindset peut faire une très grande différence entre deux individus ayant le même type de revenus. Quels sacrifices es-tu prêt à concéder pour atteindre ton objectif ? 

La constitution d’une épargne est un très bon moyen de sécuriser ton banquier. Cela lui démontrera que tu as des qualités de gestionnaire et que tu sais quoi faire avec ton argent.  

Conclusion

Est-ce possible d’investir avec un petit budget ? Oui, bien entendu. Les banques prêtent de l’argent et il est possible d’obtenir des prêts pour des investissements locatifs sans apport. 

En revanche, il n’y a rien de magique. Il faut quand même mettre toutes les chances de son côté. C’est notamment pour cette raison que je parle de la notion de sacrifice et de motivation dans la dernière partie de cet article.

Si tu es réellement motivé(e), tu feras ce qui doit être fait. Même si ça implique de réduire tes loisirs ou de ne pas partir en voyage à l’étranger afin de te constituer une épargne plus importante. 

Pour finir, je t’invite à réserver un appel stratégique offert dès maintenant afin qu’on réfléchisse ensemble de manière concrète à la meilleure manière de te garantir le succès dans ton projet. Comme je l’écrivais, assure-toi cependant que ta situation actuelle soit relativement stable. C’est ce point de départ qui permettra de te créer l’indépendance financière dont tu rêves aujourd’hui…