L’impact du COVID sur l’investissement immobilier

L’impact du COVID sur l’investissement immobilier

On l’appelle Coronavirus ou encore COVID-19. Rapidement, ce virus s’est imposé comme le centre de l’attention. Dans cet article, je me propose de voir avec vous l’impact du COVID sur l’investissement immobilier. 

Quel est l’impact du COVID pour les investisseurs ? Est-ce qu’il est préférable d’attendre avant d’investir ? Quel type d’investissement a été le plus touché ? Y a-t-il des mesures à prendre avec sa banque ? 

Comme vous le voyez, le programme est très chargé alors sans plus tarder tâchons de répondre à ces questions. 

Quel est l’impact du COVID sur l’investissement immobilier ?

En France, l’impact a été particulièrement significatif pour la location courte durée. Lorsque le confinement a été mis en place, il n’était plus possible de se déplacer et de voyager librement en France. 

Forcément, c’est un marché qui s’est retrouvé profondément impacté par les mesures sanitaires. Passer de 28 nuitées réservées chaque mois à zéro a pu mettre en lumière les limites d’une telle stratégie concentrée exclusivement sur la location courte durée. La clientèle internationale a déserté les centres-villes, ce qui a eu une forte incidence sur les réservations sur Airbnb.  

Certains investisseurs se sont également retrouvés en chômage partiel en raison d’une réduction très forte de l’activité. Cela a engendré une baisse des revenus et donc une difficulté à faire face aux remboursements des mensualités. Bien heureusement, il existe des possibilités d’aménagement. Dans ce cas-là, il convient en priorité de bien relire attentivement son contrat de prêt. L’idéal, c’est de s’adresser directement avec son interlocuteur à la banque pour lui faire part de la situation et se faire correctement conseiller. 

Est-ce qu’il faut continuer à investir dans la pierre ? 

Parmi les investissements les plus stables, l’immobilier est une des meilleures options à envisager. Il n’est pas sujet à la même volatilité que le marché boursier ou celui des cryptomonnaies. 

Lors des premières semaines du confinement, le prix du mètre carré a baissé dans de nombreuses villes. Mais alors que des secteurs sont encore et toujours profondément marqués par l’incidence de la crise sanitaire, le marché immobilier est déjà en train de remonter la pente. 

Plus que jamais, l’investissement immobilier se présente comme une valeur refuge pour celles et ceux qui veulent faire fructifier leur argent et générer des revenus passifs stables chaque mois. 

Des difficultés à obtenir son crédit immobilier

Au premier semestre de l’année 2020, les crédits étaient un peu plus difficiles à obtenir. Les banques se montraient un peu plus exigeantes qu’à l’ordinaire. Elles privilégiaient en premier les investisseurs qui étaient disposés à faire un apport financier. 

En revanche, il est capital de minorer cette nouvelle exigence de la part des banques. Pourquoi ? Tout simplement car elle est compensée par une baisse importante des taux d’emprunt. 

Les banques ont décidé de jouer la prudence et maintiennent donc des taux extrêmement bas. Si votre situation actuelle est stable, je vous encourage vivement à envisager d’en profiter. Vous pourriez obtenir un prêt avec un taux très avantageux. 

Mise à l’arrêt des projets d’investissement

Même s’il a été possible aux investisseurs de finaliser leurs transactions à distance, il y a de nombreux projets qui ont été mis à l’arrêt. Il n’était plus possible de visiter ou de faire des travaux. 

Cela a généré une véritable secousse et un ralentissement important des transactions immobilières. Pour autant, ces perturbations sont temporaires et c’est ce qui fait à mon sens la grande force du marché immobilier. 

Étant donné que l’immobilier répond à un besoin essentiel de l’être humain (se loger), le marché tout entier se retrouvera rapidement à reprendre du poil de la bête. La crise est temporaire. Les professionnels s’accordent à dire que l’incidence du COVID sur les prix peut entraîner une stagnation ou une baisse des prix. Pour autant, il n’y a aucune chance pour qu’un effondrement du marché se produise. 

Mieux préparer son dossier de financement  

Un point sur lequel il me semble important d’insister, c’est la nécessité de bien préparer son dossier de financement. La crise a amené les banques à resserrer leurs conditions, ce qui n’est pas surprenant. Mais il faut garder à l’esprit que les banques ont aussi besoin de clients. Elles ne peuvent refuser en bloc l’ensemble des demandes de financement. 

Personne n’est en mesure de savoir lorsque cette crise sera définitivement terminée. Le déploiement de vaccins est en cours, ce qui devrait normalement réduire petit à petit l’incidence du virus sur notre vie de tous les jours. 

Les leçons à retenir de cette crise du COVID   

Cette crise nous rappelle surtout l’importance de se positionner sur des projets d’investissements à haute rentabilité. Un projet qui était rentable avant la crise continuait d’être un projet rentable pendant la crise. 

Certaines personnes se sont précipitées dans les centres-villes avec le projet de faire de la location courte durée. En temps normal, c’était une idée brillante mais cette crise doit nous rappeler l’importance de diversifier. 

Au-delà de se diversifier dans la manière dont vous allez exploiter votre bien (location courte durée, colocation etc.), il convient aussi de penser à diversifier dans des villes différentes. En effet, certaines villes ont été plus touchées que d’autres pendant le confinement. 

N’oublions pas non plus que même si une baisse du prix du marché a lieu, elle ne s’applique que si vous décidez de vendre votre bien. En réalité, ce que nous cherchons à faire en tant qu’investisseurs immobiliers, c’est de continuer d’exploiter le bien le plus longtemps possible afin d’en récupérer des revenus passifs mensuels. 

Conclusion

La crise sanitaire du COVID est réelle. Son impact sur le marché immobilier ne doit être ni ignoré, ni minoré. Cependant, l’optimisme doit être de rigueur. L’immobilier fait partie des valeurs refuges. Même si la crise continue d’avoir une incidence sur de nombreux facteurs, elle ne durera pas éternellement. 

Il faudra faire peut-être davantage preuve de rigueur qu’avant au moment de constituer son dossier de financement. Cela ne doit pas être vu comme une mauvaise chose, bien au contraire. Cela va assainir au maximum ce marché et permettre aux personnes les plus motivées de se lancer dans la grande aventure de l’investissement immobilier.

Réservez un appel stratégique avec l’un des nos experts ici, nous nous ferons un plaisir de vous aider.