Les 6 erreurs fatales à éviter dans l’immobilier en 2021

Les 6 erreurs fatales à éviter dans l’immobilier en 2021

Aujourd’hui, je vais vous partager 6 erreurs fatales à éviter absolument dans l’immobilier en 2021. Le but, c’est évidemment de vous évitez de les faire à votre tour dans votre futur projet.

 

Lecture de cet article sous format audio 

1) Ne pas se lancer

La première erreur, c’est une erreur qui est encore beaucoup trop répandue. Certaines personnes découvrent le pouvoir de l’investissement immobilier et des revenus passifs que cela permet de générer mais ne passent jamais à l’action.

En conséquence, elles ne pourront jamais se créer la vie dont elles rêvent vraiment. Je sais que ça fait peur de se lancer. Il y a des peurs, des freins et des blocages qui nous empêchent de nous lancer.

Je vois constamment la même question qui revient : est-ce le bon moment pour se lancer ? La réponse, c’est que c’est quasiment toujours le bon moment. Là, il faut noter que les taux d’emprunt sont bas et qu’il est vraiment possible de trouver des bonnes affaires.

2) Ne pas se former suffisamment

Cette erreur est aussi fatale selon moi. Elle consiste à ne pas se former suffisamment. L’excès de confiance peut avoir des effets dévastateurs. L’investissement immobilier, c’est un investissement qui repose sur un effet de levier. On fait travailler de l’argent qui n’est pas à nous mais à la banque.

Du coup, ce n’est pas un investissement de 100 ou de 1000€. Les montants sont en général élevés et se comptent à hauteur de plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’euros.

Se former est très important pour éviter de tomber dans les erreurs classiques ou se retrouver coincé avec un mauvais investissement.

Lire un livre, regarder des vidéos ou des conférences en ligne, suivre une formation ou se faire accompagner permet de gagner du temps, de répondre à vos questionnements et de vous donner une expertise dans ce domaine.

3) Sauter sur le premier bien venu

Vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer aux recherches d’appartement. Vous êtes quelqu’un de très occupé par votre vie de famille et/ou par votre carrière professionnelle. Une erreur fatale que j’ai déjà vu plusieurs fois, c’est de sauter sur le premier bien venu.

On cherche à réduire au maximum le temps passé à faire son étude de marché ou sa prospection sur le terrain.

C’est une partie qui peut être chronophage et où tout le monde ne prendra pas le maximum de plaisir. Pourtant, c’est important de ne pas commettre l’erreur de sauter sur le premier bien venu. Il faut s’assurer de bien comparer les biens visités, obtenir le maximum de détails et surtout s’assurer que ça soit une véritable bonne affaire.

Pour cela, il faut calculer la rentabilité. Bien s’assurer que vous rentrez dans vos frais et que vous génèrez un cashflow conséquent avec cette première opération.

4) Utiliser toute son épargne en guise d’apport

J’en parlais plus tôt mais l’idéal avec l’investissement locatif, c’est de faire travailler l’argent de la banque pour vous. Pour cela, vous allez emprunter une somme que vous devrez rembourser chaque mois. Le locataire qui logera dans le bien vous versera un loyer mensuel et ainsi, vous pourrez dégager du cashflow.

Il faut faire attention car parfois, certaines banques vont vouloir des garanties financières. Elles seront OK pour vous prêter de l’argent à condition que votre situation financière soit stable.

L’idéal, c’est d’avoir de l’épargne mais de ne l’utiliser. Ou alors un tout petit peu afin d’être capable de multiplier les opérations par la suite.

5) Ne pas voir grand

C’est une erreur que je trouve dommageable. Il faut apprendre à voir grand et à rêver en grand. Si vous voulez une vie synonyme de voyages, de liberté et d’investissements qui travaillent à votre place, vous allez devoir apprendre à repousser vos limites mentales. Vous allez devoir faire la peau à vos croyances limitantes et chercher à vous dépasser par vos actions.

Voir grand, c’est l’une des clés pour réussir.

6) Investir dans des programmes de défiscalisation

Pour finir, dernière erreur, investir dans des programmes de défiscalisation. Il en existe beaucoup et peuvent sembler alléchants lorsqu’on considère qu’on paie trop d’impôts.

J’estime que ce n’est pas une bonne idée. Ces programmes sont surtout intéressants pour les promoteurs ou les autres acteurs qui gravitent autour des projets. Rarement intéressant pour l’investisseur qui se retrouve souvent à devoir acheter un bien neuf et à devoir respecter un plafonnement des loyers.

Très délicat de faire de la rentabilité élevée avec ce type de programmes, je vous les déconseille.

Conclusion 

J’espère que cela vous a permis d’y voir plus clair et que vous ne commettrez pas ces erreurs à votre tour.

Je me ferai un plaisir de vous accompagner dans vos recherches. Réservez dès maintenant votre appel stratégique gratuit en cliquant ici.