L’après COVID : les prix au m2 s’envolent

L’après COVID : les prix au m2 s’envolent

Ça fait déjà plus d’un an que la crise sanitaire du COVID a commencé.

Elle a impacté de nombreux secteurs dont celui de l’immobilier.

On pourrait penser que cette crise entrainerait une chute des prix des logements dans le secteur de l’immobilier mais il n’en est rien.

Bien au contraire, les prix des logements ont même connu une augmentation !

Je vous propose de découvrir les détails de ce sujet dans ce nouvel article.

Les nouveaux prix dans le secteur de l’immobilier

C’est un fait, la crise sanitaire a eu un impact sur les secteurs économiques et le secteur de l’immobilier n’y a pas échappé.

L’un des premiers changements entrainé par la crise est la baisse des ventes de logements.

Les vendeurs sont devenus beaucoup plus frileux, en particulier pendant les périodes de confinement. 

Cela s’explique par le fait qu’ils ont peur de ne pas réussir à vendre leur bien au prix désiré.

Du coup, ils préfèrent attendre que la crise se termine en espérant qu’à ce moment-là ils pourront vendre leur bien à un prix plus élevé.

Mais ce n’est pas la seule raison. Les vendeurs craignent que les acheteurs ne soient pas en mesure d’obtenir un crédit immobilier.

Depuis le début de la crise, le secteur de l’emploi est particulièrement touché et les banques sont beaucoup plus exigeantes quant à leurs conditions d’octroi de prêt. Elles ont peur que leurs clients perdent leur travail à cause de la situation et qu’ils ne soient plus en mesure de rembourser leur prêt.

Par conséquent, il y a beaucoup moins de logements proposés à la vente en ce moment.

Il me semble aussi intéressant de vous préciser que le nombre de ventes dans l’immobilier a été particulièrement élevé à la fin de chacun des confinements. Depuis le début de la crise, le secteur de l’immobilier a alterné des périodes de transactions creuses et des périodes très fertiles.

Par contre, les prix sont quant à eux plus élevés qu’avant la crise et ils continuent d’augmenter. 

On aurait pu penser qu’ils chuteraient comme c’est le cas dans beaucoup d’autres domaines.

Il faut savoir que ça fait déjà plusieurs années que le prix des logements augmente dans l’immobilier. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est intéressant d’investir, le secteur de l’immobilier est un secteur qui prend de la valeur chaque année.

La crise n’a donc rien changé à cette courbe de croissance, les prix des logements continuent majoritairement d’augmenter même si la courbe de croissance est plus lente qu’auparavant.

Pour vous donner quelques exemples, les villes de Lyon et de Nantes ont connu une augmentation des prix au m2 de 1,9% l’année dernière.

Lille et Rennes ont quant à elles connues une augmentation plus faible (+0,5%).  

A Paris, le nombre de ventes de logements a diminué de 20% tandis que les prix ont baissés de 0,4%.

Dans d’autres villes, comme la ville de Nice, les prix n’ont pas du tout changés.

Vous vous posez certainement la question, qu’en sera t’il lorsque la crise du COVID sera terminée ? Comment les prix dans le secteur de l’immobilier vont continuer d’évoluer ? C’est d’après moi une réponse qu’on ne peut pas anticiper.

Ce qui est intéressant de comprendre, c’est la corrélation entre les prix, l’offre et la demande.

Pour vous résumer le principe en quelques mots, dans les villes où la demande est supérieure à l’offre, il y a peu de chance que les prix baissent à un moment donné.

Ça s’explique par le fait que dans ce cas de figure il y a plus de demandes d’achats que de logements à la vente. Les vendeurs n’ont donc aucune raison de baisser le prix de leur logement.

Par conséquent, si vous projetez d’investir dans une ville où la demande est plus forte que l’offre je vous suggère de ne pas attendre pour le faire, il y a peu de chances que les prix baissent à un moment donné, bien au contraire.

Quelques détails

Comme vous le savez, le secteur de l’immobilier est très varié.

Je vais vous donner quelques précisions qui peuvent vous être utiles en fonction de votre projet immobilier.

Dans le domaine de l’immobilier de bureaux, la location s’est quasiment effondrée depuis le début de la crise sanitaire. C’est normal, les différentes périodes de confinement mêlées à la fermeture de nombreux bureaux et à l’instauration de télétravail ont malheureusement eu un impact drastique sur la location de bureaux.

Le secteur de l’immobilier de bureaux a quasiment diminué de moitié.

L’immobilier de luxe a quant à lui su se maintenir. L’année 2020 a été aussi riche que l’année précédente.

Par contre, il y a eu des changements. Les investisseurs dans l’immobilier de luxe en France ne sont plus les mêmes à l’heure actuelle, les 3/4 sont des investisseurs français alors qu’auparavant ces acheteurs étaient majoritairement étrangers.

Une donnée qui me semble également intéressante à vous partager est que les français ne se sont pas beaucoup déplacés pour aller vivre hors des grandes villes.

Il semblerait logique que ces derniers quittent la ville pour aller vivre en campagne en ces temps de confinements où l’attraction économique des grandes villes ne bat plus son plein.

Mais ça n’a pas été le cas. Les citadins ont majoritairement fait le choix de rester en ville depuis que la crise sanitaire du COVID a commencé.

Les quelques français qui ont choisi de sauter le pas ont entrainés une légère hausse du prix au m2 des maisons en campagne.

A Paris par exemple, une partie de la population a fait le choix cette dernière année de quitter le centre-ville pour aller s’installer en banlieue proche.

Conclusion

En tant qu’investisseur, il est important de connaitre l’état du marché immobilier.

La période actuelle est une période particulière qui entraine certains changements inédits dans le secteur de l’immobilier.

Connaitre ces changements va vous permettre d’investir mieux, dans un projet qui tient la route.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le secteur de l’immobilier se maintient et ce malgré la crise du COVID. L’investissement immobilier reste un investissement sûr et un moyen idéal pour vous assurer un revenu régulier et pour vous constituer un patrimoine.

N’hésitez pas à réserver votre appel téléphonique gratuit en cliquant ici. Je me ferai un plaisir de vous accompagner dans votre projet.