Comment bien diversifier son patrimoine ?

Comment bien diversifier son patrimoine ?

La diversification du patrimoine est un sujet sérieux. Dans l’article du jour, je me propose de répondre à cette question qui m’est posée de manière régulière : « Comment bien diversifier son patrimoine ? » 

En général, elle m’est posée par des personnes qui ont déjà des biens. Elles cherchent à diluer le risque grâce à la diversification. Du coup, je me propose de faire état avec toi des techniques et des solutions qui permettent de diversifier son patrimoine. 

C’est parti ! 

Doit-on diversifier son patrimoine quand on débute ?

La question de la diversification est parfois au cœur des préoccupations d’investisseurs débutants. Je peux tout à fait le comprendre et c’est d’ailleurs une très bonne chose. 

Il y a toujours, dans n’importe quel type d’investissement, une part de risque. Le but de la diversification, c’est justement de diluer ce risque. Diversifier, c’est chercher à réduire au maximum les dangers inhérents à n’importe quel type d’investissement. On utilise souvent cette image : « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». 

Je ne peux qu’aller dans le sens de ce proverbe. Mais attention car si tu es débutant, il y a un petit risque à se préoccuper de la diversification de son patrimoine. Tu risques de te freiner mentalement et ça, ça sera très dommage. 

J’ai rencontré beaucoup d’investisseurs qui ont pris peur avant même de faire leur tout premier achat. Elles se disaient qu’il était très important de diluer le risque mais au lieu de leur donner un plan clair, simple et détaillé à suivre, ça les a paralysés sur place. 

Au départ, ne te préoccupe pas trop de cette question. Lorsque tu auras au moins deux biens à ton nom qui te génèrent des revenus passifs que tu pourras commencer à te poser des questions sur la diversification. 

Comment diversifier son patrimoine immobilier ?

La diversification de son patrimoine immobilier passe par des décisions stratégiques. Imaginons que tu aies investi dans une ville que tu connais bien. Tu as deux biens qui tournent en automatique dans le même quartier. 

Tu sais, si tu suis mon travail, que je parle souvent de l’importance de faire une étude de marché avant de se lancer. Cette étape nécessaire, va te permettre de définir le quartier dans lequel tu vas pouvoir te positionner. 

Lorsque tu chercheras à diversifier ton patrimoine, il faudra tout simplement que tu sortes à nouveau de ta zone de confort. Je sais que cela peut être un peu délicat au départ. Quand tu as acquis de l’expérience dans un quartier, que tu as même parfois (comme je le recommande) constitué un réseau d’agents immobiliers qui te tiennent au courant des opportunités en avant-première, ça peut être un peu rageant d’avoir à repartir de zéro. 

Sache juste que c’est une impression. L’expérience que tu as déjà acquise avec tes précédents achats n’est pas perdue, bien au contraire. 

La diversification du patrimoine  

Diversifier, c’est changer ses habitudes. Si tu as l’habitude de mettre en location des biens nus, il va pouvoir être intéressant de proposer dorénavant des biens meublés. Il pourrait également être intéressant de changer la manière dont tu les exploites. Si tu fais de la location courte durée, il pourrait être intéressant de monter une colocation dans ta future acquisition par exemple. 

Le but de la diversification, c’est de faire face à une situation exceptionnelle. Lorsque le confinement a été mis en place en France, le secteur de la location courte durée a été tout aussi impacté que le secteur de l’hôtellerie traditionnelle. 

Les investisseurs les plus réactifs ont fait preuve d’agilité. Ils ont décidé de proposer aussi rapidement que possible leur bien en location meublée classique. Une excellente stratégie pour limiter la casse et continuer à faire des rentrées d’argent régulières pendant une période exceptionnelle. 

Si tu ne veux pas changer de ville pour des raisons pratiques, pense alors impérativement à changer la manière dont tu exploites tes biens. Et si au contraire, tu veux absolument continuer à monter des colocations ou faire de la location courte durée, pense alors à changer de commune. Pour diversifier, il est important de faire jouer les différentes variables.  

Pour certains, la diversification peut passer par l’achat de parkings ou de garages. Ce n’est pas nécessairement ce que j’ai envie de te conseiller mais sache que cela existe. Certains investisseurs qui ont 5000€ de côté se disent que c’est une opération intéressante qui va leur permettre de dégager environ 50€ par mois de revenus passifs. En réalité, l’achat d’une place de parking ou d’un garage représente beaucoup de paperasse. Et si tu utilises ces 5000€ que tu avais de côté par exemple, tu seras privé(e) d’une trésorerie que tu aurais pu utiliser pour acquérir un bien immobilier avec un bien meilleur rendement. 

Personnellement, j’aurai plutôt tendance à recommander aux investisseurs plus expérimentés de s’intéresser à l’investissement dans des immeubles de rapport. Grâce à un seul immeuble, il vous sera possible de multiplier les rentrées d’argent. 

Un des inconvénients de l’immeuble de rapport, c’est que la localisation du bien va être extrêmement importante. Quel est ton sentiment vis-à-vis de ce quartier ? Est-ce que la zone est en croissance ou est-ce au contraire une période de déclin ? Y a-t-il de nouveaux commerces qui s’installent ou bien est-ce tout le contraire ? 

Louer à des professionnels

Une autre technique permettant de diversifier son patrimoine immobilier consiste à faire l’acquisition de locaux commerciaux. La particularité de ces locaux, c’est qu’ils ne peuvent pas être mis en location auprès des particuliers. 

C’est une très bonne manière de diversifier son patrimoine. Tu pourras par exemple louer le bien à une entreprise ou à un commerçant. C’est une stratégique qui est beaucoup plus à long terme qu’un bail étudiant par exemple. En général, un bail professionnel va durer entre 3 et 5 ans. Par contre, il est clair que le ticket d’entrée d’un tel type de bien va être plus élevé qu’un studio étudiant par exemple. C’est aussi un peu plus technique à exploiter. Le bien doit en général être équipé de prises électriques très nombreuses mais également des prises réseaux. 

Cela reste cependant une très bonne manière de diversifier son patrimoine, néanmoins réservé à des investisseurs plus confirmés. 

Conclusion

Comme tu l’as vu dans cet article, c’est une très bonne chose que de chercher à diversifier son patrimoine. Je vois parfois passer certains récits d’investisseurs qui n’ont pas anticipé et qui se retrouvent un peu coincés, tant au niveau de la fiscalité que de la diversification. 

En revanche (et tu l’auras compris si tu débutes), je t’invite à ne pas te laisser freiner par cet élément. Surtout si tu n’as encore aucun bien immobilier à ton nom. 

Je te propose de discuter ensemble de ta situation lors d’un appel stratégique entièrement gratuit. Si ta situation actuelle est stable, réserve un créneau et voyons comment t’aider dans ton futur projet immobilier.