Comment augmenter sa capacité d’emprunt ?

Comment augmenter sa capacité d’emprunt ?

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler d’un élément fondamental lors d’une demande de prêt : la capacité d’emprunt. 

En tant qu’investisseur vous allez certainement devoir souscrire à un prêt afin de pouvoir acheter votre bien immobilier. 

Avant d’emprunter, je vous recommande de faire quelques calculs stratégiques qui vous permettront de ne pas connaitre de déconvenue pendant le remboursement de votre prêt.

Je vous donne tout de suite quelques-uns de mes conseils.

Définition de la capacité d’emprunt  

La capacité d’emprunt c’est quoi ? Et bien c’est très simple, elle prend en compte la somme totale que vous allez pouvoir emprunter à votre organisme de prêt et la somme que vous allez pouvoir débourser chaque mois pour rembourser votre prêt ainsi que la durée de remboursement.

C’est l’organisme prêteur qui calculera votre capacité d’emprunt avant de vous accorder le prêt. 

Pour se faire, il va se baser sur votre taux d’endettement. Le taux d’endettement, c’est la somme qu’il va rester sur votre compte chaque mois après avoir déduit les charges inévitables. La somme restante représente vos ressources nettes et est appelée « reste à vivre ». Par principe, sachez que le taux d’endettement ne peut pas dépasser 33%.

Cela signifie que vos revenus doivent être trois fois plus importants que la somme que vous aurez à rembourser tous les mois. A titre exceptionnel et si vous justifiez de revenus conséquents, le banquier pourra augmenter votre taux d’endettement jusqu’à 40%.

Votre taux d’endettement sera calculé en fonction de vos revenus mais aussi de vos charges, de la composition de votre éventuelle famille, de la nature de vos revenus et de la durée du prêt.

Votre apport personnel est aussi un élément très important dans le calcul de votre capacité d’endettement.

L’organisme préteur va également regarder votre capacité à épargner. Votre épargne correspond à l’argent que vous parvenez à mettre de côté une fois que vous avez payé toutes vos charges mensuelles (loyer, Internet, assurance voiture, etc.). Votre épargne correspond donc à l’argent dont vous disposez tous les mois pour rembourser votre crédit. Vous l’aurez donc compris, plus votre épargne sera élevée, plus vous serez en mesure de débourser une somme importante tous les mois pour rembourser votre crédit, et plus vous serez en mesure de demander à payer des mensualités élevées.

Je vous invite à calculer vous-même votre capacité d’endettement avant d’adresser votre demande de prêt.

Pour pouvoir faire ce calcul, il faut dans un premier temps que vous preniez en compte la régularité de vos revenus ainsi que leurs montants. Le montant de votre apport personnel doit également faire partie de l’équation. Ensuite, je vous invite à estimer votre capacité de remboursement mensuelle.

Une fois que vous aurez établi la somme qu’il vous est possible de rembourser chaque mois, vous serez en mesure de calculer le montant total du prêt qu’il vous sera possible d’obtenir ainsi que la durée de son remboursement. Pour vous aider, il existe sur le net des calculatrices gratuites qui vous permettront d’obtenir des estimations. 

Je vous recommande vivement de ne pas calculer une mensualité de remboursement démesurée et de rester modéré. Si vous surestimez votre capacité de remboursement, vous risquez d’avoir à vous priver de beaucoup de choses dans votre quotidien. Mieux vaut rester réaliste et payer une mensualité plus faible quitte à échelonner le remboursement du prêt sur une période plus longue. Je vous rappelle que nous ne sommes jamais à l’abri d’une dépense inattendue (réparation de voiture, frais médicaux, etc.).

Pour votre information, en général, un remboursement de prêt s’effectue sur une période pouvant varier entre 5 et 30 ans. Plus la durée de remboursement sera longue, plus les intérêts du prêt seront élevés. Cela s’explique par le fait que les frais mensuels que vous aurez à régler en parallèle du remboursement de votre prêt sont calculés à partir du montant total du prêt. Le montant total du prêt baissant tous les mois, les frais baisseront aussi chaque mois. 

Bien entendu, si vous choisissez de rembourser votre prêt sur une période plus courte, vos mensualités seront plus élevées.

Les facteurs pris en compte par les établissements de crédit

Rentrons à présent dans les détails en prenant la place des établissements préteurs. 

Lors de votre demande de prêt, les établissements de crédit prêteront attention à votre façon de gérer votre argent et d’épargner. C’est pour eux un gage de confiance qui va leur permettre de vous prêter de l’argent sans avoir peur que vous vous retrouviez dans une situation délicate qui pourrait vous empêcher de rembourser votre crédit.

Ils vont donc aussi vérifier que vous ayez une activité professionnelle et que celle-ci est régulière. Ils vont ensuite porter leur attention sur les revenus que celle-ci engendre, c’est-à-dire la somme que vous percevez tous les mois grâce à votre activité. Sachez qu’avoir un CDI peut faciliter l’obtention d’un prêt. En plus de votre salaire, ils prendront en compte vos éventuels revenus secondaires : les loyers que vous percevez, les pensions et les rentes reçues et les bénéfices pouvant être liés à une activité non salariée.

Cet organisme préteur vous demanda assurément des documents appuyant vos revenus comme vos derniers bulletins de salaire, votre contrat de travail et vos relevés bancaires. 

Sachez que si vos revenus ne sont pas stables ou qu’ils sont peu élevés, votre taux d’endettement sera potentiellement abaissé à 25%.

Ensuite, il s’intéressera aux éventuels crédits que vous avez déjà à rembourser (ils peuvent être immobiliers mais aussi automobiles, crédits de consommations, etc.). 

Rentreront aussi dans l’équation les éventuelles pensions que vous versez ou bien encore le loyer que vous payez chaque mois dans le cas où vous seriez locataire de votre résidence principale.

Quoi qu’il en soit, rassurez-vous, vous allez devoir souscrire à une assurance qui vous couvrira au cas où vous vous retrouviez dans l’incapacité de rembourser votre prêt dans les temps. 

Conclusion

Emprunter est une étape quasiment incontournable pour tout investisseur lors de l’achat d’un bien immobilier.

Et pour bien emprunter, il faut prendre en compte de nombreux critères pour que le taux d’endettement et de remboursement mensuel soit réaliste et adapté.

Je vous invite à me contacter dès maintenant pour que nous en parlions de vive voix et que je vous accompagne tout au long de cette étape primordiale.

Cliquez ici pour réserver votre appel stratégique.